Onigiri au crochet : patron gratuit

C’est un projet très simple et rapide à réaliser, idéal pour les débutants.

Alors, pourquoi un onigiri me direz-vous ?

Pour ceux qui ne sont pas familiers de cette préparation japonaise : un onigiri est une boulette de riz de forme ovale ou triangulaire, le plus souvent enveloppée d’une algue (nori). Elles peuvent avoir une garniture : du poisson, des prunes vinaigrées, du fromage, etc.

Pour la petite histoire :

Réaliser un onigiri signifiait beaucoup pour moi, à cause d’une métaphore qui a marqué mon adolescence. Je vais la partager avec vous :

« Si on s’amuse à comparer les qualités des gens à une bonne prune vinaigrée placée au dos d’une boulette de riz… Peut-être que cette prune existe chez chacun d’entre nous…derrière notre boulette de riz ! Il y a des prunes de formes, de couleurs et de goûts différents… Mais comme elles sont toutes à l’arrière de notre boulette, on ne peut pas bien les voir. On se dit : je ne suis qu’une pauvre boulette de riz blanc… Mais en réalité, ce n’est pas vrai du tout ! Car tout le monde a une délicieuse prune vinaigrée et salée à souhait, collée sur le dos. Quand on est jaloux des autres, c’est peut-être parce qu’on voit toujours leurs prunes mais pas la nôtre. »

(pour les petits curieux, c’est tiré d’une série de mangas : Fruits Basket, par Natsuki Takaya)

Cette comparaison m’a permis de nombreuses fois (et me permet encore) de relativiser et de me remonter le moral lorsque je n’avais pas confiance en moi et que j’avais le sentiment de tout échouer. Alors voilà, je me suis dit que cette petite boulette de riz pouvait être une piqûre de rappel que nous avons tous de merveilleuses qualités, que nous en ayons conscience ou non.

Contenu :

  • patron gratuit d'une boulette de riz au crochet
  • photos pas à pas du projet
  • modèle idéal pour les débutants !

Matériel nécessaire :

  • pelotes 100 % coton blanc crème (pour la boulette de riz), noir (pour le nori), rose (seulement quelques brins pour les joues)
  • crochet n°3
  • marque maille
  • aiguille à tapisserie
  • ciseaux de couture
  • yeux de sécurité 4 mm (optionnel peuvent être remplacés par du fil noir pour broder les yeux)
  • ouate de rembourrage
Pas encore d'avis

La Fabrique des Songes

J’ai commencé le crochet alors que je tournais un peu en rond pendant le congé maternité suivant la naissance de ma fille. J’ai tout de suite adoré créer quelque chose de mes mains, transformer une simple pelote en écharpes, bonnets, petits pulls, etc. Ma passion a pris un nouvel élan lorsque j’ai découvert les amigurumis et les possibilités folles que le crochet ouvrait pour faire prendre vie à des créatures merveilleuses. Après avoir réalisé de nombreux amigurumis de créatrices talentueuses, j’ai eu envie de sauter le pas moi aussi et de donner naissance à mes propres poupées et petites créatures.

Texte +
Voir la boutique